A l’occasion de ses 120 ans, l’école d’ingénieurs ESIGELEC entreprend de grands travaux d’agrandissement. Un nouveau bâtiment pédagogique de 2 300 m2 ouvrira ses portes en septembre 2022. Ce projet de 7 millions d’euros est financé par l’ESIGELEC (4,7 millions €) et la Région Normandie (2,3 millions €). Le chantier, débuté en juillet dernier, est coordonné par CARTIER (76), filiale du Groupe Lhotellier et mené par des entreprises du BTP 100 % normandes.

Lundi 22 Novembre, Hervé MORIN, Président de la Région Normandie, Didier PEZIER, Président du Conseil d’Administration de l’ESIGELEC et Etienne CRAYE, Directeur Général de l’ESIGELEC ont posé la première pierre du nouveau bâtiment du Campus de l’ESIGELEC au Technopôle du Madrillet à Saint-Etienne du Rouvray.

« l’ESIGELEC se développe en France et à l’international. C’est une très bonne nouvelle pour notre territoire. C’est aussi une illustration concrète de l’engagement que j’ai pris devant les Normands de soutenir fortement l’enseignement supérieur et la recherche. Nous sommes la première région industrielle de France avec 22% du PIB régional, soit plus du double de la moyenne nationale. Cela ne se sait pas assez. Les entreprises ont besoin parmi d’autres de qualifications d’ingénieurs. Comme vous le savez, je suis extrêmement attaché à la formation des jeunes. Je le suis d’autant plus que trop peu de jeunes choisissent notre région pour s’engager dans des formations supérieures. Nous devons tout mettre en œuvre pour densifier l’offre de formation et renforcer l’attractivité de notre territoire. Dans ce contexte, l’extension d’ESIGELEC dans l’agglomération rouennaise est un événement important. »

Hervé Morin, Président de la Région Normandie

Un plan stratégique ambitieux

Le plan stratégique 2030 guide le développement de l’ESIGELEC pour les dix ans à venir. Construit à partir de nombreuses concertations avec ses personnels, partenaires et administrateurs, ce plan comprend quatre axes majeurs : Alliance, Talents, Territoire et Développement. Concernant ce dernier axe, et afin d’asseoir de façon incontestable l’école dans sa dimension nationale et internationale, l’ESIGELEC développera plusieurs campus, aussi bien sur le territoire national qu’à l’international. L’école a ainsi déjà ouvert cette année un Master of Science complètement délocalisé en Chine à Chengdu. Par ailleurs, elle diversifiera son offre de formation pour répondre aux attentes des entreprises, avec une volonté à terme de doubler le nombre de diplômés, soit passer de 400 ingénieurs et masters actuellement à plus de 800, tous diplômes confondus en 2030.

2300m² supplémentaires pour accompagner le développement

Un nouveau bâtiment pédagogique

Ces futurs locaux de 2 300 m², jouxtant l’actuel campus de l’école de 16 000 m² sur le site du Madrillet (entrée Sud de Rouen, à St Etienne du Rouvray), permettront de renforcer la capacité d’accueil des promotions avec de nouvelles salles de travaux dirigés, de travaux pratiques (laboratoire d’Informatique et Systèmes Embarqués), et des espaces de détente (sandwicherie…). Ils permettront également d’accueillir le cycle préparatoire intégré actuellement situé à Rouen.

Un bâtiment 100% normand

Débuté en juillet 2021, la fin du chantier est prévue en août 2022. Une équipe de 16 personnes travaille sur le site. L’ESIGELEC accueillant près de 2000 étudiants et personnels, le site est particulièrement sécurisé.

Toutes les entreprises intervenant sur le projet sont normandes. En concertation avec B112 Architecture (76), CARTIER, filiale du Groupe Lhotellier, réalise le Gros Œuvre avec une prise en charge totale : du dépôt de permis de construire jusqu’à la remise des clés. Le bâtiment dispose d’une structure 100% béton. Les banches et les coffrages sont réalisés avec du béton 100% normand, issu de la centrale, REVOBETON, située à Alizay (27). Les terrassements, les voiries et les réseaux seront le sujet de TROLETTI TP (situé à Petit Couronne) au printemps prochain.

Des normes énergétiques exigeantes et une toiture photovoltaïque pédagogique

Le bâtiment répondra à la norme RT 2012, qui exige – 20% de consommation d’énergie (chauffage, électricité…). Equipé d’une toiture photovoltaïque d’une puissance de 100 kWc, le système sera à la disposition des enseignants et étudiants, pour présentation et étude d’un cas concret dans les enseignements liés à l’Energie et au Développement durable.


A propos de l’ESIGELEC

L’ESIGELEC Rouen, affiliée à l’Institut Mines Télécom, forme des ingénieur.e.s généralistes recherchés pour leurs compétences en Systèmes Intelligents et Connectés, au travers de 15 dominantes dont Énergie développement durable, Systèmes médicaux, Numérique, Électronique aéronautique automobile, Télécommunications, Robotique, Finance, Ingénieur d’affaires… Elle a formé plus de 12 000 diplômés depuis sa création en 1901 (elle fête ses 120 ans) et accueille 2 000 étudiants (sous statut étudiant ou en apprentissage) dont 35 % d’étudiants internationaux. Au-delà du programme Ingénieur l’ESIGELEC propose également des programmes masters et de la formation continue. Son Laboratoire de recherche en systèmes électroniques embarqués, IRSEEM, doté d’équipements de 1er plan, mène des travaux de recherche théorique et applicative qui portent notamment sur la robotique, la compatibilité électromagnétique, la mobilité autonome, le véhicule électrique, l’énergie, la santé…


www.esigelec.fr