L’équipementier Continental a présenté son nouveau modèle Conti GreenConcept au salon international de l’automobile (IAA) 2021 de Munich, un pneu intelligent réutilisable et fabriqué à partir de matériaux renouvelables et recyclés.

Composé de 35% de matériaux renouvelables et de 17% de matériaux recyclés, le GreenConcept utilise des silicates dérivés des résidus de balles de riz, un déchet produit lors de la récolte du riz. Le pneu comprend également du caoutchouc naturel produit à partir de racines de pissenlit, une technologie développée par Continental depuis 2011. De plus, les parois du pneu sont composées de fils de polyester dérivés de bouteilles en plastique recyclées (chaque pneu nécessite environ 15 bouteilles). Enfin, la fabrication de ce pneu n’a plus recours à des résines et des hydrocarbures, mais utilise à la place des composés plastiques d’origine végétale.

Cette vidéo ne peut pas être affichée puisque vous n'avez pas accepté les cookies de YouTube.

Cliquez ici pour visionner la vidéo sur le site de YouTube.

Cliquez ici pour éditer vos préférences de cookies.

En conséquence, ce pneu est beaucoup plus léger : il pèse environ 5,5 kg, soit 40% de moins qu’un pneu en caoutchouc traditionnel équivalent, permettant à la fois d’améliorer la conduite, la résistance au roulement et la maniabilité du véhicule. L’entreprise annonce ainsi un gain d’autonomie de 6% pour les véhicules électriques.

L’une des possibilités les plus intéressantes qu’offre le GreenConcept est le rechapage, lequel consiste à réutiliser la carcasse du pneu tout en remettant à neuf la surface usée, permettant ainsi de réduire les coûts et l’utilisation de matières premières. Pour les besoins de ce pneu, Continental a construit le GreenConcept avec une couche verte interne (voir schéma joint) pour indiquer la partie remplaçable du pneu. Un capteur situé à l’intérieur de la carcasse surveille l’état du pneu (pression, température, profondeur de la bande de roulement…) et indique au conducteur, le cas échéant, l’action à entreprendre.

Ce modèle est actuellement en phase de test : d’une part, le procédé de rechapage des pneus n’est pas encore aussi efficace pour les pneus des véhicules particuliers que pour les pneus de poids-lourd, et, d’autre part, cette technique ne vaut pas, dans l’esprit des consommateurs, l’installation de pneus neufs. Continental cherche donc autant à améliorer son produit au niveau technologique qu’au niveau marketing, afin de proposer un pneu réutilisable et intelligent offrant de bonnes performances et une consommation de ressources réduite.

Source : CNET