La Région soutient, en partenariat avec l’État, la création d’espaces, de plateformes et d’espaces de travail collaboratifs d’envergure régionale afin d’accroître la compétitivité des filières stratégiques franciliennes. L’appel à projets est ouvert jusqu’au 11 mars 2022.

Pour quel type de projet ?

L’appel à projets vise à faire émerger des lieux ouverts et collaboratifs destinés à favoriser le développement des entreprises par l’innovation en intégrant un ensemble de services de haut niveau, d’espaces et d’équipements techniques mutualisés, dont :

  • Des unités industrielles partagées, ou plateformes de service permettant à des entreprises d’une même filière de mutualiser leurs investissements.
  • Des espaces destinés à :
    • Une mise en commun de compétences techniques permettant aux entreprises de mutualiser leurs travaux de recherche et développement et/ou les investissements nécessaires à la conduite de travaux de recherche et développement.
    • Une mise en place d’outils collaboratifs permettant aux entreprises d’une filière de partager des outils à vocation technologique ou non technologique.

Qui peut en bénéficier ?

  • Entreprises
  • Associations

Le projet candidat est présenté par un unique porteur de projet.

Il est porté par une entreprise ou éventuellement par une structure fédérant plusieurs entreprises, voire une entité représentative des entreprises de la filière (telle une fédération professionnelle, un GIE, une association, un pôle de compétitivité…).

En outre, le projet peut aussi être porté par un organisme de recherche ou de transfert de technologie, une université ou une société d’économie mixte, pour autant que les projets associent étroitement des entreprises à leur gouvernance et à leur financement.

Dans tous les cas, les porteurs de projet doivent démontrer une capacité financière suffisante pour assurer le financement du projet présenté (dans le cadre d’un plan de financement incluant l’aide reçue au titre de l’action et pour les entreprises d’éventuelles levées de fonds ou financements bancaires complémentaires).

Quelle est la nature de l’aide ?

L’aide peut couvrir jusqu’à 50% de l’ensemble des dépenses éligibles, dont l’assiette présentée doit être supérieure à 1 M€.

Le soutien se fait sous forme d’aides d’État, à 50% sous forme de subventions et à 50% sous forme d’avances récupérables, dans la limite de 2 M€.

Téléchargement