Programme ERASMUS + : quelles nouvelles opportunités pour les acteurs académiques ?

Découvrez le nouveau programme Erasmus+ pour la période 2021-2027

NextMove peut vous soutenir dans l’élaboration de vos projets qui développent des actions clés dans les domaines de l’éducation et de la formation.

Objectifs

Le programme vise les objectifs suivants :

  • Promouvoir la mobilité des individus et des groupes à des fins d’apprentissage, ainsi que la coopération, la qualité, l’inclusion et l’équité, l’excellence, la créativité et l’innovation au niveau des organisations et des politiques dans le domaine de l’éducation et de la formation ;
  • Promouvoir la mobilité à des fins d’apprentissage non formel et informel et la participation active des jeunes, ainsi que la coopération, la qualité, l’inclusion, la créativité et l’innovation au niveau des organisations et des politiques dans le domaine de la jeunesse ;

Actions mises en place

Afin d’atteindre ces objectifs, les actions suivantes vont être mises en place durant la période 2021-2027 :

ACTION-CLÉ N°1 : Mobilité des individus

  • La mobilité des apprenants et du personnel
  • Les activités de participation des jeunes
  • Les activités DiscoverEU
  • L’apprentissage des langues lors d’activité de mobilité à l’étranger

ACTION-CLÉ N°2 : Coopération entre organisations et institutions

  • Les projets en soutien à la coopération y compris les partenariats de coopération et les partenariats à petite échelle
  • Les partenariats d’excellence y compris les universités européennes, les centre d’excellence professionnelle, les académies Erasmus + des enseignants et l’action Erasmus Mundus.
  • Les partenariats en faveur de l’innovation, y compris les alliances pour l’innovation et les projets prospectifs
  • Les projets de renforcement des capacités dans le domaine de la jeunesse
  • Les plateformes numériques collaboratives

ACTION-CLÉ N°3 : soutien à l’élaboration des politiques et à la coopération

ACTIONS JEAN MONNET

FOCUS : ACTION-CLÉ N°2 : Coopération entre organisations et institutions

Partenariats pour l’excellence : Centres d’excellence professionnelle

La mise en œuvre des approches d’excellence en matière d’EFP occupe une place prépondérante dans la politique globale de l’UE. Cette stratégie est aussi fermement ancrée dans le « Green Deal » européen, la nouvelle stratégie numérique et les nouvelles stratégies pour l’industrie et les PME, car les compétences sont essentielles à leur réussite.

L’initiative CoVE (Centres of Vocational Excellence) soutient une approche bottom-up de l’excellence professionnelle impliquant un large éventail de parties prenantes locales. Elle permet aux établissements d’EFP d’adapter rapidement l’offre de compétences à l’évolution des besoins économiques et sociaux. Cet appel soutiendra donc des projets réunissant des partenaires locaux ou régionaux de divers pays développant un ensemble d’activités dans le cadre de trois groupes :

  • Enseignement et apprentissage
  • Coopération et partenariats
  • Gouvernance et financement

Les centres d’excellence professionnelle opèrent dans un contexte local donné, constituant la cheville ouvrière des écosystèmes de compétences pour l’innovation, le développement régional et l’inclusion sociale, tout en travaillant avec les CoVE d’autres pays par le biais de réseaux de collaboration internationaux.

Candidats visés par cette action : toute organisation publique ou privée active dans le domaine de l’enseignement et de la formation professionnelle, ou dans le monde du travail. Les candidats doivent être établis dans un État membre de l’UE ou un pays tiers associé au programme.

Montant indicatif du budget : 48 M€

Dépôt du projet pour le 7 septembre 2022


Partenariats pour l’innovation : Alliances

Les alliances pour l’innovation visent à renforcer la capacité d’innovation de l’Europe en stimulant l’innovation par la coopération et le flux de connaissances entre l’enseignement supérieur, l’enseignement et la formation professionnelle (tant initiaux que continus), et l’environnement socio-économique plus large, y compris la recherche. Ces alliances devraient également chercher à contribuer à la nouvelle initiative New European Bauhaus, en vue d’intégrer des approches innovantes et durables dans l’enseignement.

Lot 1 : Alliances pour l’éducation et les entreprises Ces alliances visent à créer des cadres de coopération novateurs, transnationaux et durables qui favoriseront des approches innovantes et multidisciplinaires de l’enseignement et de l’apprentissage et renforceront l’efficacité des systèmes d’éducation et de formation. Les alliances renforceront la responsabilité sociale, l’engagement communautaire, l’esprit d’initiative et l’esprit d’entreprise des apprenants et du personnel éducatif, ainsi que la qualité et la pertinence des compétences développées et certifiées par les systèmes d’éducation et de formation. Le budget indicatif du lot 1 est de 30 000 000 EUR.

Lot 2 : Alliances pour la coopération sectorielle en matière de compétences Ces alliances mettent en œuvre le « Plan directeur pour la coopération sectorielle en matière de compétences », une action lancée dans le cadre de l’Agenda pour les compétences de 2016 et mise en avant par l’Agenda européen pour les compétences de 2020 comme un élément sur lequel le Pacte pour les compétences peut s’appuyer. Ils favorisent la coopération transnationale en matière de compétences dans des écosystèmes industriels spécifiques. Ils recueillent des informations sur les compétences sectorielles, conçoivent des stratégies sectorielles en matière de compétences, examinent et développent des profils professionnels et des programmes professionnels liés à ces professions, et établissent un plan d’action à long terme pour le déploiement local et régional de leurs résultats. Ils favorisent ainsi l’innovation et la compétitivité dans les secteurs qui connaissent de graves déficits de compétences. Le budget indicatif du lot 2 est de 32 000 000 EUR.

Candidats visés par ces deux lots : un large éventail d’organisations publiques et privées (établissements d’enseignement supérieur, prestataires de services d’EFP, entreprises ou organisations représentatives de l’industrie ou du secteur, telles que les chambres, les syndicats ou les associations professionnelles) actives dans les domaines de l’éducation et de la formation. Les candidats doivent être établis dans un État membre de l’UE ou un pays tiers associé au programme.

Appelsà Projets

FAITES LABELLISERVOTRE PROJET PAR LE PÔLE

Déposer un fichier ici ou cliquer pour télécharger

Taille de téléchargement maximum : 5 MoType de fichier: pdf, jpg, png