CLEAN REGEN SEE

DAS CTGE : Chaînes de Traction et Gestion de l’Energie

CLEAN REGENerative Super-Efficient Engine
Statut : En cours

Coordinateur / Pilote : Danielson Engineering
Durée : 48
Type d'appels à projets : Autres
Appel à projet : PSPC septembre 2018

Budget global : 11416240 €
Partenaires : CERTAM, Danielson Engineering, ISAT, RENAULT TRUCKS SAS Pôle labellisateur : PVF
Autres pôles : CARA


Porté par Danielson Engineering et conduit en partenariat avec Renault Trucks, le CERTAM et l?ISAT, le projet CLEAN REGEN SEE consiste à réaliser un moteur de camion de 460 ch (340 kW) connu sous l?acronyme « TDR ». Ce moteur étant en franche rupture avec les motorisations actuelles, les gains de consommation attendus sur camions « long-routier » sont de 25 à 30%, ceci pour un prix de production inférieur au Diesel.

Ultérieurement, le TDR pourra être associé à tout type de transmission sans pénalité sur le confort de conduite, et sera en capacité d?investir le marché automobile. La réduction de la consommation de carburant sera de l?ordre de 50% sur cycle RDE. Le faible prix de revient du TDR lui permettra de pénétrer largement ce marché, condition indispensable pour atteindre les meilleurs objectifs environnementaux et énergétiques.

Le moteur TDR tirera le meilleur profit de tous les types de carburant : gazole, essence, gaz naturel, voire hydrogène avec un rendement supérieur à celui d?une pile à combustible. Composante-clé de la transition énergétique, le TDR accompagnera le déploiement des carburants neutres en CO2 produits avec les énergies renouvelables. Son rendement élevé neutralisera en grande partie le surcoût de ces carburants synthétiques. En outre, le TDR permettra de produire des véhicules très propres émettant des quantités de polluants ultra-faibles, gage d?une amélioration notable de la qualité de l?air.

Destiné à être produit sur le territoire, le TDR sera structurant pour l?industrie française. Il n?inclura aucun matériau rare, réduira drastiquement les importations de pétrole, et limitera l?achat de batteries asiatiques. Ainsi, le TDR permettra à la France de tenir ses engagements à long terme vis-à-vis du transport et de ses conséquences environnementales tout en préservant son indépendance, sa balance commerciale, ses équilibres économiques, et ses emplois industriels.

Contact :

Bernard DELAPORTE
Danielson Engineering