En ce début d’année, l’actualité du CEREMH (Centre de Ressources et et d’Innovation Mobilité Handicap) est marquée par deux nouvelles : la sortie commerciale du banc BECAPE et le lancement d’une campagne de dons.

Le CEREMH est un lab qui accompagne la conception et le déploiement de solutions innovantes (produits ou services) favorisant la mobilité des personnes en situation de handicap quelque soit l’origine de cette situation (pathologie, traumatisme, vieillissement).

Après dix ans de recherche, en partenariat avec l’UVSQ, Mobsim, StreetLab, et avec le soutien de la Fondation MAÏF, le CEREMH a finalisé un banc d’évaluation d’aptitude à la conduite couplé au logiciel BECAPE. Projet accompagné par Nextmove pour les activités de test, il s’agit d’un banc d’évaluation dédié aux thérapeutes pour accompagner et évaluer leurs patients sur la conduite automobile. Cette solution permet de : 

  1. Proposer différentes configurations de conduite en fonction des spécificités présentées par les patients.
  2. Proposer une première prise en main des aides techniques à la conduite (boule au volant, tirer-pousser, cercle au volant…) aux patients en fonction du handicap qu’ils présentent.
  3. Observer une évolution de la performance dans le programme de rééducation ou suivant l’aide technique sur des tests objectifs validés.
  4. Exporter des résultats sous forme de rapports pour alimenter le dossier des patient.

Cette vidéo ne peut pas être affichée puisque vous n'avez pas accepté les cookies de YouTube.

Cliquez ici pour visionner la vidéo sur le site de YouTube.

Cliquez ici pour éditer vos préférences de cookies.



Lancement d’une campagne de dons

Seconde grosse actualité pour le CEREMH en ce début d’année, le lancement de la campagne de dons 2021. L’association a créé il y a plus de dix ans son auto-école associative afin de permettre aux personnes en situation de handicap d’accéder plus facilement au permis de conduire, qui est un élément important pour l’insertion sociale et l’accès à la formation et à l’emploi.

Pour pérenniser cette activité non lucrative, le CEREMH fait donc un appel aux dons afin de continuer à proposer le service à un coût horaire équivalent à une auto-école classique malgré des équipements qui sont bien plus couteux à l’achat et à l’entretien (conduite joystick notamment). 

Pour en savoir plus