COVID-19 : Cityscoot s'engage pour accompagner les acteurs hospitaliers et publics

17 avril 2020

Dans un contexte de crise sanitaire et économique, Cityscoot, opérateur de scooters électriques à Paris, vient de faire plusieurs gestes qui comptent en direction des acteurs hospitaliers et publics.

Depuis le 3 avril 2020, Cityscoot a fait plusieurs dons de charlottes à l'AP-HP et à la mairie de Paris. L'AP-HP a reçu 250 000 charlottes, soit l'équivalent de la consommation hebdomadaire des hôpitaux parisiens. Quant à la mairie de Paris, elle bénéficie désormais de 100 000 charlottes à redistribuer aux 80 EPHAD parisiens. 

C'est un geste qui compte. D'ordinaire, ces charlottes servent aux clients de Cityscoot à se protéger quand ils enfilent le casque mis à disposition sous le siège de chaque scooter.

Un site Internet dédié à la solidarité entre hôpitaux et entreprises

« On s'est demandé comment être utile pendant la crise sanitaire, confie-t-on chez l'opérateur. Nous avions ce stock d'avance disponible. Nous avons contacté l'AP-HP pour être sûr que cela correspondait bien à leurs besoins. Ils nous ont dit : oui, ce volume équivaut à la consommation hebdomadaire des 39 hôpitaux d'Ile-de-France. »

Cityscoot est entré en contact avec l'AP-HP via la plateforme d'entraide Solidaritecovid.fr Fondé par des professionnels de la communication, ce portail met en lien les hôpitaux et les entreprises qui souhaitent donner de matériel utile pour faire face à l'épidémie de Covid-19.

Pour rappel, les entreprises franciliennes souhaitant mettre en place des actions de solidarité peuvent passer par la plateforme Solidaritecovid.fr afin d'être mises en lien avec des hôpitaux.

Par ailleurs, ces actions s'ajoutent à la mise en place du dispositif CityHelp : à Paris et Nice, les membres du personnel soignant peuvent désormais profiter de 30 minutes de location offertes tous les jours. 

Merci aux équipes Cityscoot pour leur mobilisation et leur générosité en cette période. Prenez soin de vous et des autres. Restons soudés dans ce moment. 

Source : Twitter & Le Parisien