Le véhicule autonome a sa chaire de formation à l'ESTACA

24 janvier 2020

A l'initiative de l'Estaca, l'École supérieure des techniques aéronautiques et de construction automobile, une chaire vient d'être créée avec l'ambition de former les futurs techniciens et ingénieurs intervenant sur les véhicules autonomes. Renault et Bertrandt sont les principaux partenaires, tous membres de Mov'eo. Le pôle a participé à la conception du programme pédagogique avec PSA, Faurecia, FEV, Valeo, Plastic Omnium, Segula Technology et Vedecom.

Le 21 janvier 2020, l’Estaca, l'école d'ingénieurs, Renault et Bertrandt ont officialisé le lancement de leur chaire d’enseignement dédiée aux véhicules autonomes. Celle-ci sera implantée sur le campus de Saint-Quentin-en-Yvelines (78). Elle a pour but d’accompagner la montée en compétences des professionnels de l’industrie automobile sur les technologies des véhicules autonomes et connectés.

Centrée sur la formation continue, elle se positionne sur les métiers d'ingénieurs et de techniciens. Outre les deux constructeurs précédemment cités, PSA, Faurecia, FEV, Valeo, Plastic Omnium, Segula Technology, Move’o et Vedecom ont tous participé à la conception du programme pédagogique. Chaque année, une vingtaine de professionnels jugés à haut potentiel intègreront un cursus de 1 200 heures de formation, étalé sur trois ans, sanctionné par un diplôme d’ingénieur accrédité par la CTI.

“Les industriels sont les mieux placés pour exprimer les problématiques auxquelles ils font face dans le développement des nouvelles technologies de l’automobile. Il ne va pas de soi qu’un technicien qui travaille sur un moteur diesel aujourd’hui, maîtrise demain l’intelligence artificielle, le big data ou la cyber-sécurité, qui sont désormais incontournables. Avec cette nouvelle chaire de formation, l’Estaca entend préparer et accompagner tout un secteur dans sa transition vers le véhicule du futur.”

Séverine Delavernhe, responsable Responsable des programmes et Mastères spécialisés de l'ESTACA Selon les responsables du projet, la formation permettra aux diplômés d'aspirer à tous les nouveaux métiers de l’ingénierie du véhicule du futur et les services associés. Ils pourront à ce titre prétendre à intégrer des projets au sein des entreprises du secteur des transports et de la mobilité en France et à l’international.

Source : journalauto.com - Crédit photo © ESTACA